Les Cabanes

Le premier projet.


Création d’un rêve autour des cabanes pour bousculer le quotidien des gens, transformer l’espace intime en voyage poétique et introspectif le temps d’une nuit.
Installations interdisciplinaires mêlant arts plastiques, création sonore, cuisine et utopie collective.
Un projet en dehors des sentiers avec un futur parfaitement impossible et un présent exaltant.

_MG_2336.jpg

Ces cabanes furent uniques, pensées pour la personne qui dormirait dedans. L’expérience ne durait qu’une nuit, au sein de son appartement. En partant d’un souhait, il fallait aller plus loin, créer un ventre qui serait l’abri d’un voyage introspectif.

Une utopie collective

Dès la première cabane je me suis entourée d'ami.es professionnel.les ou amateur.es afin de donner corps ensemble à ce projet.
Nous étions toutes et tous bénévoles, impliqué.es et enthousiastes à l'idée que la création en cours serait le cadeau d'une personne.
Certaines personnes ont accompagné chaque projet, d'autres sont venues ponctuellement, laissant un témoignage, collant quelques éléments ou prêtant main forte pour la logistique.

Les cabanes furent notamment fabriquées avec la participation de précieux.ses complices dont Eloïse Descombes comme principale alliée ainsi que Jean-Louis Waflart et Benjamin Silvestre au son, Robin Rotella pour les photos/vidéos, Lucille Frouillou pour les vitraux et les plans, Bruno Bouchard pour la folie, Laurent Qui pour la cuisine, Olga Mathey pour les broderies. La construction a souvent eu lieu dans l'atelier de Paul Flury qui m'a gracieusement prêter son espace le temps de chaque rêve.

 

Le son

Chaque installation eut sa propre bande sonore d’une durée de 12h, soit une soirée et nuit complète.
Mélange de poèmes, d'ambiances propices au voyage, de témoignages et de musique.
A cette occasion j’ai pu enregistrer de nombreuses personnes qui m’ont confié leur voix et leurs secrets. J'ai collaboré avec Jean-Louis Waflart pour le Juicy Motel puis avec Ben Silvestre pour les autres cabanes.
 

Mer de BashungBenjamin Silvestre
00:00 / 06:19